Skip to main content

 

 

Durant la semaine d’intégration les étudiants de la première promotion de la School of Impact ont pu participer à un atelier autour de la Fresque du Climat. Cet atelier avait pour objectif la visualisation de différents facteurs ainsi que la relation entre ces derniers afin de sensibiliser à l’impact notamment des activités humaines.

 

 

La Fresque était conçue de manière à visualiser et comprendre les problèmes environnementaux et sociaux pour pousser à l’action et à la recherche de solutions.

 

.                                                    

 

Cet atelier se présentait sous la forme de plusieurs étapes durant lesquelles étaient mises à notre disposition des cartes présentant une partie des facteurs que nous devions placer sur la fresque en ayant une réflexion sur les liens de causes et de conséquences entre ces derniers.

“La fresque du climat m’a appris à visualiser les tenants et aboutissants des actions de l’homme sur notre environnement. On s’arrête souvent à la première cause et conséquence d’une action, mais, comme aux échecs, cela va beaucoup plus loin. Il faut se poser la question du “pourquoi” à plusieurs reprises afin de comprendre véritablement l’origine d’un problème, et, de la même manière, son impact à long terme.”

Céline – élève à la School-Of-Impact

 

  .      .             

 

La promotion était divisée en plusieurs groupes d’atelier. Cela nous a permis non seulement d’échanger en groupes restreints mais aussi de comparer nos différentes fresques. Malgré des variations de mise en forme, nous étions arrivés aux mêmes conclusions.

 

 

Cet atelier a encouragé une discussion collective au sein de la promotion et un partage d’informations issues des parcours divers des étudiants. 

“J’ai beaucoup apprécié le fait de découvrir cette fresque par nous même car nous devions nous poser des questions, réfléchir et découvrir à chaque fois les conséquences que peuvent avoir telle ou telle situation. Le fait que la fresque soit interactive permet une découverte de beaucoup de sujets liés au climat, mais aussi une réalisation plus personnelle et plus choquante de la fresque.”

Yohan – élève à la School of Impact